Vous êtes à la recherche de produits de phytothérapie et de compléments alimentaires pour améliorer votre bien être ?

Définition Phytothérapie :



Il s'agit d'une méthode d'utilisation du domaine végétal à des fins de préservation du capital santé. L'usage des plantes remonte à la plus Haute Antiquité. Pourquoi était utilisé telle ou telle plante plutôt qu'une autre ? Plusieurs hypothèses peuvent être avancées et trouver leur origine dans la religion, les croyances, le hasard, la superstition et très certainement d'une façon empirique par l'expérience.
Il existe une histoire commune riche, ancienne et longtemps mystérieuse entre l’HUMANITE et les plantes.
L’observation des bénéfices retirés de leur consommation les fit rapidement passer du simple statut de nourriture à celui de protectrices de la santé. Inexplicables, leurs bienfaits étaient apparentés à des vertus magiques qui servirent de support à leur usage dans toutes les sociétés primitives jusqu’aux frontières de l’explication scientifique. Cela perdure depuis la nuit des temps jusqu’à nos jours dans toutes les régions de la planète.
L’Herboristerie fut la première rationalisation de l’usage des plantes. Elle découlait d’un simple constat d’efficacité et régna pendant de nombreux siècles durant lesquels elle fut la seule médecine. Cette herboristerie traditionnelle souffrait d’inconvénients importants. Les plantes se polluaient, se détérioraient et perdaient de leur efficacité au niveau des principes actifs. Bien souvent, il ne restait qu’une infusion aux improbables vertus et à la propreté douteuse.
De mieux en mieux à l’appui de l’observation, de l’analyse scientifique, l’ herboristerie a évolué dans son savoir-faire et les moyens scientifiques modernes qui ont considérablement enrichi ce domaine. L’HERBORISTERIE traditionnelle est devenue la PHYTOTHERAPIE moderne dont l’efficacité est aujourd’hui scientifiquement reconnue..
La Phytothérapie se base sur les connaissances progressivement accumulées au cours des siècles, généralement d'une façon empirique, et transmises selon les peuples, soit par tradition orale ou écrite. Aujourd'hui, avec l'appui de la recherche scientifique, nous disposons de sources fiables pour mieux définir leur utilisation. La Phytothérapie, loin d'avoir été détrônée par la chimie de synthèse comme on l'avait prédit dans la première partie de ce siècle, connaît depuis plusieurs décennies un renouveau remarquable.

A travers ce blog, nous nous sommes donné comme mission de vous proposer des informations pertinentes issues des dernières recherches sur la phythothérapie. Ceci ne vous empêche pas de toujours demander conseil à votre pharmacien ou médecin traitant avant toute utilisation de n'importe quelle méthode théraputique alternative.

Retrovez plus de conseils et informations sur la phytothérapie à travers les derniers articles ajoutés ci dessous :



L’artichaut, pour détoxifier ses reins et son foie




Les qualités de draineur hépatique et rénal de l’artichaut en fond une plante privilégiée dans toutes le cures de drainage. Il est particulièrement recommandé pour les cures digestives, pour la détoxification de la peau et pour la récupération sportive.

Histoire

L’artichaut n’existe pas à l’état spontané, c’est une plante cultivée dans les régions tempérées européennes (notamment en France dans toute la Bretagne, en Gironde, en Provence et dans le Roussillon).
Il a été d’abord employé pour ses qualités alimentaires avant d’accéder au rang de plante médicinale, au début du XXème siècle.

Comment le reconnaître ?

L’artichaut est une plante de grande taille, qui ressemble à un chardon. C’est une vivace avec des feuilles longues disposées en rosette qui possèdent des nervures apparente.
Les fleurs, bleues ou violacées, sont groupées en capitule porté par une tige robuste, cannelée et creuse. Le réceptacle de la fleur et la base charnue des bractées (petites feuilles qui entourent la fleur) sont comestibles après cuisson. Les fruits sont des akènes à  longue aigrette soyeuse.

Parties utilisées

Les feuilles de la tige. Les feuilles du coeur ne pas utilisées en phytothérapie.

Quand prendre l’artichaut ?

L’artichaut est une plante de choix dans la pratique du drainage phytothérapeutique, recommandée pour optimiser le fonctionnement de notre métabolisme.
L’artichaut favorise l’élimination des substances toxiques par les émonctoires que sont le foie et les reins. Il est aussi traditionnellement utilisé pour faciliter la digestion en stimulant l’élimination biliaire.

Comment consommer l’artichaut ?

  • Infusion : faire infuser 10g de feuilles fraîches dans une tasse de thé d’eau bouillante pendant 15min et filtrer. Boire 1 tasse matin, midi et soir, avant les repas.
ou
  • Extrait aqueux : 1 ampoule dans un verre d’eau. A prendre matin, midi et soir, avant les repas.
ou
  • Jus : 1 cuillerée à soupe. A prendre matin, midi et soir, diluée dans un verre d’eau avant les repas.

Contre indications

L’artichaut est déconseillé pendant l’allaitement, du fait de son action inhibitrice sur la sécrétion lactée, et en cas de calcul de la vésicule biliaire.
A employer avec précaution chez les personnes allergiques aux Astéracées (pissenlit, marguerite…).


En savoir plus :


Les bienfaits de l'artichaut
L’artichaut, pour détoxifier ses reins et son foie L’artichaut, pour détoxifier ses reins et son foie Reviewed by Rédaction on octobre 06, 2018 Rating: 5

Aucun commentaire:

Fourni par Blogger.